LEXIQUE

Langage du guitariste

Lexique de la guitare, tout ce que vous devez savoir sur le langage utilisé par les guitaristes, afin de faciliter votre compréhension :

A

Accastillage : Désigne l’ensemble des accessoires et composants (à l’exception des micros) fixés sur le corps d’une guitare.

Accord : désigne une combinaison d’au moins trois notes simultanées, sous la forme d’une superposition de tierces. L’accord peut également se définir comme la rencontre simultanée d’au moins deux intervalles harmoniques (voir la leçon sur les accords de base).

Accord majeur : triade composée d’une fondamentale, d’une tierce majeure et d’une quinte.

Accord mineur : triade composée d’une fondamentale, d’une tierce mineure et d’une quinte.

Aller-retour (ou technique de l’alterné) : technique de jeu consistant à donner un coup de médiator dans un sens puis dans l’autre.

Arpège : série de notes jouées successivement qui formeraient un accord si elles étaient jouées simultanément.

B

Barré : appui simultané d’un doigt sur plusieurs cordes, généralement l’index.

Bémol : signe d’altération rabaissant la hauteur d’une note d’un demi-ton.

Bend : technique qui consiste à pousser sur une ou plusieurs cordes parallèlement au manche pour augmenter la hauteur du son, signe d’altération rabaissant une note d’un demi-ton.

Bottleneck : tube de verre, de métal ou en plastique qui, placé sur un doigt de la main gauche (pour un droitier), donne la possibilité au joueur de varier la hauteur de la note.

C

Caisse : partie basse de la guitare (classique ou folk) où se trouve la caisse de résonance qui permet d’amplifier les sons joués.

Capodastre (dit « capo ») : pince qui permet de bloquer toutes les cordes simultanément sur une même case (équivalent d’un barré).

Chevalet : pièce en bois ou en métal sur laquelle sont fixées les cordes.

Cheville : Petite pièce de plastique retenant les cordes au chevalet des guitares acoustiques «  folk ».

Chorus : Effet ajoutant au son original de la guitare de légères perturbations en temps et en fréquence, et donnant ainsi de l’épaisseur au son.

Corps : Partie essentielle de la guitare en ce qui concerne l’émission des sons et qui, par conséquent, détermine en grande partie la qualité de l’instrument.

D

Délai (ou « delay ») : Effet qui retarde de quelques millisecondes le son de la guitare. Ce décalage dans le temps est paramétré par la durée entre chaque répétition et la variation du volume de ces répétitions en fonction du temps.

Dièse : signe d’altération augmentant la hauteur d’une note d’un demi-ton (voir la leçon sur les notes et les sons).

Diminué : Abaissé d’un demi-ton.

Distorsion : Effet de transformation du son d’une guitare électrique par la saturation d’un des éléments du système, qui peut être produit soit avec une pédale entre la guitare et l’ampli, ou encore directement avec l’ampli. La distorsion est un effet régulièrement utilisé par les guitaristes de musique « rock » et « metal ».

Dominante : Correspond au cinquième degré d’une gamme.

D-drop tuning : Type d’accordage qui consiste à diminuer d’un ton la corde de mi grave, de façon à obtenir un accordage D (ré), A (la), D (ré), G (sol), B (si) et E (mi).

E

Électro-acoustique : Guitare acoustique à laquelle on a implanté un ou plusieurs micros lui permettant d’être « amplifiée ». Habituellement, la guitare électro-acoustique est soumise aux mêmes contraintes acoustiques qu’une guitare électrique.

F

Flanger : Effet sonore obtenu en ajoutant au signal d’origine ce même signal, mais légèrement désaccordé en fréquence, ce désaccord variant périodiquement à une fréquence très faible (quelques hertz).

Floyd Rose : Type de chevalet qui résout le problème d’un désaccordage de la guitare dû à l’usage répété du vibrato.

Folk (guitare) : La guitare « folk » est également une guitare de type acoustique, mais plus épaisse qu’à l’habitude, dotée six cordes d’acier (les 4 plus grosses cordes sont entourées d’un second fil de bronze). La touche du manche est légèrement bombée et présente généralement quatorze cases hors table.

Frette : barrette de métal insérée dans la touche délimitant les cases.

G

Gain : Désigne le rapport entre le signal d’entrée de la guitare et le signal de sortie; correspond à la capacité d’augmenter la puissance ou l’amplitude du volume final.

Gamme : succession (ascendante ou descendante) des différentes notes d’une échelle sur l’étendue d’une octave qui permet notamment d’improviser.

Gibson : Légendaire fabricant de guitares acoustiques et électriques établi depuis 1902 aux États-Unis.

Glissé (« slide ») : Technique de la main gauche, qui consiste à faire glisser relativement rapidement un doigt le long d’une corde sur le manche de la guitare, dans le but de lier deux notes par un effet de « glissé » montant ou descendant.

H

Hammer-on : technique de jeu qui consiste à faire une liaison ascendante entre deux notes.

J

Jack : désigne le câble et la prise par laquelle la guitare est reliée à l’amplificateur ou à une pédale (voir la leçon sur la guitare, l’instrument).

L

Legato : technique de jeu qui permet d’obtenir une liaison de notes successives en un seul mouvement continu ; ce qui donne une impression de fluidité.

Loopeur : instrument électronique qui permet d’enregistrer des pistes sonores et de les rejouer ensuite en boucle.

M

Manche : partie intermédiaire de la guitare où se trouve les cordes.

Médiator : pièce, plus ou moins rigide, généralement en plastique, permettant de faire vibrer les cordes.

O

Octave : intervalle de six tons.

Open Tuning (dit « accord ouvert ») : technique d’accordage de la guitare permettant de jouer un accord les cordes à vide.

P

Picking : technique de jeu qui consiste à utiliser le pouce de la main droite pour produire une rythmique en alternant les basses, tandis que les autres doigts jouent la ligne mélodique sur les aigus.

Préampli : Premier étage de l’amplification regroupant les fonctions d’égalisation ou de tonalité et de réglage du gain.

Pull-off : technique de jeu qui consiste à faire une liaison descendante entre deux notes.

R

Riff : courte phrase mélodique répétée plusieurs fois, dont l’aspect rythmique a généralement plus d’importance que l’aspect mélodique.

S

Sampleur : instrument musical électronique qui permet d’enregistrer et de jouer des sons ou des échantillons sonores.

Sustain : durée de la note, qualifie aussi un effet obtenu à l’aide d’une pédale permettant de faire durée la note.

Sweeping : technique de jeu qui consiste à balayer les cordes de haut en bas à l’aide d’un médiator.

T

Tablature (dit « tab ») : partition adaptée aux instruments à cordes avec un système de notation spécifique très apprécié des débutants (voir la leçon sur comment lire une tablature).

Tapping : technique de jeu consistant à taper une corde de la main droite et d’enchaîner une succession de pull-off et hammer-on de la main gauche.

Tension : réglable des cordes au niveau aux mécaniques, elle conditionne la hauteur de la note qui sera plus au moins grave ou aiguë.

Tête : partie supérieure de la guitare (électrique comme acoustique) où l’on trouve les mécaniques.

Tétrade : Accord de quatre notes.

Ton : intervalle entre deux notes conjointes et correspondant à la seconde majeure.

Trémolo : mouvement de vibration obtenu par un tremblement de la main produisant un effet de sustain et de léger vibrato.

Triade : Accord de trois notes.

V

Vibrato (dit whammy-bar) : tige métallique enfoncée ou vissée au niveau du chevalet qui permet de faire bouger les cordes (voir la leçon sur la guitare, l’instrument).

W

Wah-wah (dit « pédale wah-wah ») : effet électronique permettant de faire varier la fréquence d’un son.

Share Button

2 Commentsto LEXIQUE

  1. Argent Facile dit :

    J en redemande !!! par ici je vous met dans mes favoris un grand merci.

  2. Fontaine dit :

    Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*