Comment utiliser les Bandes Sons « Backings Tracks » pour progresser à la guitare et maîtriser le Tempo ?

vecteur-musica-e-guitarra_630831

Je vais tout d’abord vous raconter une petite histoire personnelle qui m’a poussé à vous proposer cet article suite à l’Evènement Inter-blogueurs que Tim à lancer fin 2013.

 J’ai commencé la guitare il y a quelques années maintenant alors que j’étais au lycée à l’Internat en train de préparer un diplôme sur l’informatique et les réseaux. Comme vous l’imaginez lorsque l’on passe 24h au Bahu on a le temps d’apprendre et de voir pas mal de choses qui n’ont rien à voir avec nos études d’ailleurs. Pour le coup quelques collègues ont commencé à parler guitare et certains se sont pointés un jour avec l’instrument à 6 cordes que je connaissais mais n’avais jamais approché de près.

Chacun à tour de rôle me montrant et exhibant ce qu’il savait jouer fièrement, il fallait que je touche celui-ci pour voir la sensation que produit le fait de pouvoir sortir un son avec ses propres doigts. J’ai regardé un de mes amis de l’époque et lui ai demandé de m’apprendre à jouer de la Guitare en lui demandant combien de temps avait-il mis pour jouer son premier morceau.

Il m’a bien sûr expliqué que ça prendrait un peu de temps et que cela dépendrait de ce que j’allais y consacrer. On s’est donc mis tout de suite au travail et il m’apprit quelques accords pour pouvoir placer mes doigts. Je vous raconte pas les premiers temps, je piquais parfois des crises de nerfs tellement je galérais. Le week-end suivant je rentrais chez moi et me souvenais que mon papa avait une vieille guitare qui trainait au grenier que je m’empressai de récupérer et d’accorder pour commencer avec grande hâte les exercices que l’on m’avait appris.

1 mois et demi après je jouais mieux que mon ami qui m’avait expliqué les premiers accords. Je ne vous raconte pas cela pour me vanter ou en mettre plein la vue, car ce n’est pas le but de cet article, mais simplement pour vous expliquer comment j’ai fais pour progresser rapidement.

Hormis le fait que je jouais tous les jours en répétant sans cesse les mêmes accords et notes pour que cela devienne plus facile à enchaîner, je me mis à suivre un morceau qui passait à la radio et dont je connaissais les accords. C’était un morceau des REM « Losing my religion », j’vous avais dit que ça faisait un moment que j’avais appris la guitare n’est-ce pas ? 😉

Donc ce groupe de musique ne parlera pas aux plus jeunes d’entres vous certes, mais ce qui a été génial c’est que je me suis aperçu que je jouais le morceau beaucoup trop vite, quand je le faisais tout seul comme un grand. J’ai donc acheté l’album et continué cette technique en suivant du début à la fin le morceau en même temps.

Cette façon de faire m’a permis sans commune mesure de progresser plus rapidement et surtout de respecter le tempo de la musique sans faire de variance lors de l’exécution. J’ai donc continuer la guitare sèche, puis me suis mis à la guitare électrique en travaillant cette fois-ci de petit solo avec cette même technique que je vais vous décortiquer et apprendre ci-dessous.

Découvrez la suite de cette article sur cette page « les outils du guitariste » 

L’article que vous venez de lire participe à l’évènement inter-blogueur “les Outils du guitariste » organisé par le blog Débuter En Guitare. Cet article vous a plu ? Venez nous le dire et découvrez les autres articles participants sur cette page.

Share Button

One Commentto Comment utiliser les Bandes Sons « Backings Tracks » pour progresser à la guitare et maîtriser le Tempo ?

  1. Kara Kalm dit :

    Merci pour ce conseil o combien précieux !

    Une autre compétence indispensable du musicien, surtout si on joue en groupe c’est de savoir se repérer dans le grille. Pour ça on utilise les 4-4.

    Je ne parle pas des Jeep tout terrains mais de mesures. L’idée c’est de faire les accords 4 mesures et improviser ou jouer des solo sur les 4 autres et ainsi de suite.

    Le top c’est de le faire en groupe avec des copains, par exemple le batteur joue tout seul pendant 4 mesures puis les 4 suivantes l’accompagnement reprend et une personne improvise. On improvise à tour de rôle de cette façon.

    La où ça devient rigolo, c’est quand on joue un blues où les accords de la série de 4 mesures varie à chaque fois donc il faut être attentif à la grille.

    Pour bosser ça en solo, on peut utiliser des backin’tracks jouer les accords 4 mesures et improviser les 4 suivantes.

    Les blues c’est vraiment le top pour ce genre d’exercice pour les raisons que j’ai citées plus haut et parce que se familiariser avec la structure du blues est un sacré avantage parce que dans les boeuf, le blues fait partie des incontournables 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*